Confinement et relations conflictuelles ?(2/2)

Dire les choses oui, mais comment ?

En pratiquant la Communication Non Violente !

La communication non violente, c'est dire les choses sereinement mais sûrement pour qu'elles soient entendues.

L'objectif est d'améliorer la situation, pas de la faire empirer !


Pour cela, j’utilise 6 principes de Communication Non Violente :


· 1er : Le moment juste. J’attends le moment favorable, l’endroit propice et je préviens la ou les personnes que je souhaite échanger avec elle(s). Vérifier que c’est ok pour elles sans dévoiler tout de suite le sujet. Suspense !


· 2e : Les faits. Je cite les faits précis avec un ton juste, sans colère. Rien que les faits mais précis et je fais vérifier à l’autre que c’est bien cela : « A table, tu m’as dit (telle chose) devant les enfants. C’est bien cela que tu as dit ? ».


· 3e : Mon ressenti. J’exprime mon ressenti mais pas de jugement. « Quand tu m’as dit cela, je me suis senti(e) humilié(e)! (et non pas tu m’as humilié.e!)». Il est très important que je parle de ressenti. Personne ne peut me le reprocher, ni le contester. En revanche, je ne porte pas de jugement qui risque d’être partiel, voire partial et à coup sûr contesté. Donc les faits et le ressenti seulement. C’est déjà pas mal.


· 4e : Mon/notre objectif supérieur. « Je te dis tout ça parce que je veux une relation épanouie avec toi ». Ou en plus court « Je te dis ça parce que je t’aime ». Enoncer ainsi un objectif commun et juste pour les deux amène l’autre à mieux m’écouter et prendre en compte mon point de vue et ma demande.

· 5e : Ma demande. « Je te demande que, quand tu as quelque chose de personnel à me dire, tu le fasses en dehors des enfants et calmement. Je serai toujours disponible pour toi. Et si je ne le suis pas, n’hésite pas à me rappeler mes engagements. »

· 6e : L’approbation. Je recueille l’accord formel de mon partenaire.

Si ce n’est pas le cas, je reviens au départ du cycle au point 1, c’est-à-dire, j’accueille avant de réagir et je recommence le cycle. Voir pour cela le post précédent Confinement et relations conflictuelles (1/2)

Essayez, vous verrez. Le plus souvent ça marche. Si ça ne marche pas, vous aurez au moins fait votre part du chemin en prenant votre part de responsabilité et en vous affirmant. Et parfois il est urgent d’attendre que la démarche infuse et se diffuse chez l’autre.


Pour vous aider sur ce chemin, un accompagnement est possible en séances individuelles
Jacques Pezier - Sourcier de Bien-être -Logo

Jacques PEZIER

Sourcier de Bien-être

Séances Individuelles

(en présentiel à Paris - République ou par visio)

Ateliers & Stages

(Ateliers sur Paris, Stages proche de Paris)

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Icône Instagram
Sourcier de Bien-Etre - Jacques Pezier - Logo